Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 avril 2010 2 20 /04 /avril /2010 20:46

Contacté par mail par un éditeur intéressé par les images de lili-oto sur le blog de la biennale d'art contemporain Out contre la biennale de Lyon 2009-10 pour faire la couverture d'un livre sur les auteurs créateurs et la politique (d'après ce que j'ai compris, mais je n'ai jamais pu avoir la liste des auteurs). L'éditeur après avoir trituré mes images de l'album la sarkolade que l'on trouve sur internet pour en faire un montage personnel que j'ai refusé a rejeté la dernière proposition que j'ai faite sous le prétexte que j'étais un artiste trop radical ! Extrait du dernier mail après plusieurs échanges et propositions de couvertures: «après avoir pris une connaissance il est vrai plus complète de votre travail, nous trouvons qu'en effet ce volume collectif (et ce qui en ressort) ne s'aligne pas sur l'engagement radical qui est le vôtre». Tu parles d'un engagement radical !!!!!!
   

    - Si être trop radical c'est d'exiger que les musées d'art contemporain ne soient plus dirigés par des historiens mais par des artistes comme dans le théâtre, la danse, la musique et remplacés par des espaces de diffusion pour la création contemporaine...
    - Si être trop radical c'est d'exiger que les institutions culturelles et artistiques en France ne fonctionnent plus dans l'opacité totale qui permet l'arbitraire, des méthodes discrétionnaires, des injustices notoires, des conflits d'intérêts, des délits d'initiés, une politique culturelle clientéliste et surtout une culture ultra libérale basée uniquement sur la spéculation financière des œuvres d'art, des institutions culturelles qui ont balayé totalement leur mission initiale d'intérêt public au profit des intérêts du marché international d'art contemporain et de ses grands marchands d'art en bloquant toute émergence artistique qui ne respecte pas les règles édictées par ce commerce spéculatif véreux...
    - Si être trop radical c'est d'exiger la suppression des commissaires d'exposition qui favorisent cette opacité institutionnelle.
    - Si être trop radical c'est d'exiger une équité de traitement envers toute la communauté artistique en France...
    - Si être trop radical c'est d'exiger une véritable démocratisation culturelle dans le dit art contemporain noyé par un corporatisme puant et abjecte soutenu par des conservateurs ou des directeurs de ses institutions.
    - Si être trop radical c'est de dénoncer le virage très à droite du ministère de la culture depuis des lustres et que Frédéric Mitterrand renforce par la nouvelle réorganisation de ce ministère dont l'objet est uniquement d'offrir une rentabilité maximum au profit de l'industrie culturelle et de ses industriels déjà riches à milliards.  
    - Si être trop radical c'est d'exiger que les artistes puissent vivre dignement de leur activité créatrice et non dans la misère et sous le chantage du Rsa.
    Si être trop radical c'est de refuser la main mise sur internet par le pouvoir politique...
    Si être trop radical c'est d'espérer un changement politique réellement à gauche avec des politiques solidaires qui rejètent la spéculation financière véreuse et mafieuse.
    - Si être trop radical c'est de contester l'installation d'un conseil de la création artistique au sein même d'un pouvoir régalien indigne d'une démocratie ou du peu qu'il en reste s'il en reste quelque chose...
    - Si être trop radical c'est de dénoncer les ententes et les collusions politiques entre le pouvoir UMP en place et son opposition parlementaire ou régionale (parti socialiste) dans le domaine du dit art contemporain par le biais de ces institutions et de ses aides aux artistes (ou du peu qu'il en reste) ...
    - Si être trop radical devient un prétexte à un éditeur pour publier un livre sur la communauté artistique et la politique afin de gommer au nom de cette soi-disant radicalité des émergences artistiques pour faire dans le mou et le consensuel...
   

Dont acte et soyons des artistes soi-disant radicaux face à un nouvel ordre économique mondial manipulé par les grandes fortunes qui lui ne donne pas dans la dentelle pour radicaliser ces politiques économiques qui envoient des millions de gens tout droit dans la misère au nom de ses propres intérêts financiers et qui assassine nos civilisations en semant la confusion... Faire une humanité sans elle c'est comme parler des artistes sans eux, n'est-ce pas! Enfin c'est sans rancune, mais avec cette politique culturelle libérale qui n'est que le fruit d'artistes «initiés», il est évident que les grands mouvements artistiques (dada, surréalisme, nouvelle objectivité, situationniste, art brut, etc.) qui ont marqué le 20eme siècle n'auraient pas vu le jour tout en survivant bien sûr comme nous dans la pénombre...

" Un pays aveugle de sa propre poésie est un pays condamné irrémédiablement aux ténèbres " Lili-oto

Voici la dernière image que j'ai proposée pour la couverture de ce livre, attention danger!!!

  danger


Repost 0
Published by association artoong studio - dans Art Contemporain Languedoc Roussillon
commenter cet article
10 novembre 2009 2 10 /11 /novembre /2009 16:50
J'ai mis en ligne en format PDF la double page de l'article de Mag 2 Lyon (ex Lyon mag) de novembre 2009 avec l'article de la journaliste Nadège Michaudet. L'article est composée de deux interview et il s'intitule : " Biennale IN et OUT" "La biennale ne fait pas l'humanité. face à face, deux points de vue. E Tugaud, une des responsables de cette manifestation et l'artiste lyonnais Lili-oto fondateur de la biennale Out en 1993, qui juge durement cette Bac."

L'artiste Lili-oto vit aujourd'hui dans le Languedoc Roussillon, après avoir vécu à Bordeaux où il avait son espace d'art contemporain Artoong Studio, mais aussi auparavant à Paris et Lyon, (artiste lyonnais). Le Languedoc Roussillon ne propose aucune ouverture pour les artistes plasticiens indépendants qui ne sont pas dans les petits souliers de l'institution culturelle et artistique en Languedoc Roussillon, comme au Frac Languedoc Roussillon ou à la Drac Languedoc Roussillon ou dans leur petit copinage immédiat. Il y a ici les mêmes problèmes que partout en France, une main mise par une petite minorité de bureaucrates culturels et d'élus sur la diffusion artistique en art contemporain qui ont verrouillé les accès aux expositions aidées ou subventionnées. Pas de possibilité de diffuser votre art ou votre création contemporaine en Languedoc Roussillon si vous n'êtes pas dans les petits souliers du Président, les vices présidents ou les des élus au Conseil Régional du Languedoc Roussillon ou dans les petits souliers des Présidents ou des élus des différents Conseils Généraux, Conseil Général de l'Hérault 34, Conseil Général de l'Aude 11, Conseil Général des Pyrénées-Orientales 66, Conseil Général du Gard 30 et Conseil Général de la Lozère 48. De plus, il y a de graves dérives sectaires et pétainistes voir fascistes dans les cli (commission locale d'insertion dans certains conseils généraux, des CLI soumis aux injonctions des élus) avec les artistes au RSA en raison des invectives à peine voilées des élus du parti socialiste ou de droite. On entend certains discours d'élus qui prônent haut et fort qu'un artiste qui ne vend pas n'est pas un artiste et qu'il faut envoyer ces fainéants à grand coup pieds dans le cul au turbin sur les chantiers ou dans les vignes. Ce qui est un scandale et des violations des conventions internationales et des lois françaises qui protègent les artistes. Lorsque vous voulez monter un espace de diffusion indépendant et associatif pour exposer des artistes, si vous n'êtes pas dans cette faune d'opportunistes mélangeant bureaucratie culturelle et politiciens, c'est impossible sauf si vous avez une fortune personnelle et de toute façon on vous mettra des bâtons dans les roues. La création contemporaine dans les arts visuels et les arts plastiques est soumise à une ringardise culturelle totale et surtout populiste, markéting, public ciblé, carriérisme bureaucratique, une politique culturelle ultra libérale globaliste à des fins uniquement spéculatives. Il n'y pas de démocratie culturelle dans la région Languedoc Roussillon et aucune voie possible pour une indépendance artistique et culturelle, les subventions de l'Europe passent systématiquement dans la main des élus sous l'influence du lobby institutionnel qu'ils ont créé eux-mêmes à la fin des années 70. Donc, les artistes créateurs auteurs plasticiens, sculpteur, artiste peintre, vidéaste performer, artiste numérique, installateur, etc, en dit "art contemporain" ou dans les arts visuels ne survivent plus mais crèvent dans notre région Languedoc Roussillon sans aucun débouché possible. Il serait bien que le public dans notre région s'intéresse de près à ce que l'on fait de leur argent (argent public) de leurs impôts, et à qui il profite et qu'est-ce que ce petit milieu culturel de margoulins sectaires ! Surtout qu'il y a de l'argent en Languedoc Roussillon, il n'en manque pas mais le mépris ou la méchanceté contre les artistes indépendants loin de toute cette foutaise culturelle a encore de beaux jours devant elle... Pourtant pour sortir de cette crise économique de l'ultralibéralisme, de la spéculation et de la course aux profits juteux, il faudra compter sur un seul facteur qui est le plus grand capital humain, c'est sa créativité. Un discours que vous n'entendrez pas aux prochaines élections régionales de 2010 car les 3/4 des élus sont des ringards qui ne pensent qu'à leur égo et leur carrière personnelle! et enchassés dans des réseaux d'influence mondialiste... On rencontre de plus en plus d'élus soi-disant de gauche qui on été élu sur des listes du parti socialiste alors qu'ils sont de droite voir même d'extrême droite mais qui n'avaient aucune chance d'être élu sous leur véritable bannière et leur véritable pensée politique qu’ils ont caché pendant des années et qui se dévoilent aujourd’hui avec les dérives autoritaires de Sarkozy et de son gouvernement, des dérives autoritaires dans lesquelles ils se retrouvent. On en croise de plus en plus qui vous montrent la rose comme une carotte à sucer mais qui pensent Sarkozy et qui bien souvent sont plus sarkozistes que Sarkozy lui-même. Pour tout ceux qui comme moi, on essayé d'entreprendre des initiatives en Languedoc Roussillon, ils ont été confrontés systématiquement à ce problème récurent; un discours de droite sous couvert d'une étiquette du parti socialiste. Maintenant que faut-il faire face à cette situation sociale et économique catastrophique qui nous envoie tout droit au suicide ? Que faire quand vous avez une création débordante qui ne trouve aucun espace de diffusion ou d’exposition pour rencontrer son public ? Que faire alors que l’on vous culpabilise car vous êtes réduit à la mendicité sociale, que l’on essaie de vous faire croire que vous êtes un boulet pour la société  alors que l’on vous prive volontairement de toute forme de débouchés culturelles ? Que faire face à ce sadisme politique et ce sadisme social programmé qui essaie de vous rendre responsable de la crise des subprime et de cette crise financière mondiale alors que les donneurs d’ordre chez les élus politiques participent à souhait et sont complices de cette appauvrissement général et de cette précarité récurrente en France ?  Que faire face à l’harcèlement au quotidien que nous subissons par ce consortium qui est composé d’élus, de technocrates, de bureaucrates aux ordres de cette mafia industrielle et financière internationale ? Comment faire tout simplement pour vivre ou survivre face à une caste d'élus PS - UMP divisés en clans qui ne pensent qu’à vous faire crever ? Moi je n’ai pas la réponse à part mon art qui s’entasse dans des placards et des strates de projets qui restent systématiquement lettres mortes ! Sommes-nous face à de nouveaux bourreaux du modernisme et du mondialisme ? Sommes-nous face à de nouveaux tortionnaires du 21eme siècle qui s’entredéchirent au quotidien dans des clans appelés partis politiques ?  Le spectacle au quotidien en France et en Languedoc Roussillon ne ressemble-t-il pas de plus en plus, jour après jour, à un espace public qui gomme toute forme d’espoir et de liberté ? Le spectacle au quotidien en France et en Languedoc Roussillon ne ressemble-t-il pas de plus en plus, jour après jour, à l’écrasement de l’humanité et au laminage de la pensée ? Le spectacle au quotidien en France et en Languedoc Roussillon ne ressemble-t-il pas de plus en plus, jour après jour, à une formidable éclosion du mensonge politique démagogique et populiste qui envoie les ¾ d’entre nous tout droit dans la misère et le misérabilisme ? Le spectacle au quotidien en France et en Languedoc Roussillon ne ressemble-t-il pas de plus en plus, jour après jour, à l’avènement d’une société totalitaire et autoritaire d’où renait le servage humain et de nouvelles formes d’esclavages, où la personne est réduite à une chose et un bien soumise à l’arbitraire de ceux qui gèrent au quotidien les mécanismes de toutes ces institutions politiques, sociales et culturelles ?  Le spectacle au quotidien en France et en Languedoc Roussillon ne ressemble-t-il pas de plus en plus, jour après jour, à une absence totale de toute forme d’équilibre, d'équité et d’espérance sociale pour nous et nos enfants ? Le spectacle au quotidien en France et en Languedoc Roussillon ne ressemble-t-il pas de plus en plus, jour après jour, à cette misère intellectuelle incapable de toute forme de progrès et de créativité habitée par ceux qui nous gouvernent localement, dans nos départements ou dans notre région ? Le spectacle au quotidien en France et en Languedoc Roussillon ne ressemble-t-il pas de plus en plus, jour après jour, à une injustice flagrante et une absence totale d’équité à tous les niveaux de l’échelle sociale ? Nos vies en France et dans le Languedoc Roussillon se perdent au fil des jours dans de sombres calculs et des manipulations véreuses de dirigeants et de dominants torves et sans vergogne … Cette crise est trés grave ! Pourquoi n'ouvre-t-on pas une enquète judicaire sur la gestion culturelle des Frac sur leurs méthodes d'acquisition ou d'achat d'oeuvres contemporaines alors que si vous allez sur le site du Frac Languedoc Roussillon vous ne trouverez pas le nom des membres de la commission technique ou commission d'achat où il y a toujours des élus du conseil régional ? Pourquoi la notion démocratique de représentativité comme dans les entreprises avec des délégués syndicaux n'existe pas dans le dit "art contemporain"? Impossible de savoir s'il y a des magouilles puisque c'est la loi du silence, tout est caché, et pour les expositions, la nommination systématique de commissaire d'exposition rend opaque l'utilisation de l'argent du Conseil Régional du Languedoc Roussillon. Pourquoi n'y-a-t-il pas systématiquement un appel d'offre public pour chaque exposition organisée par le Frac ou soutenue par la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) du Languedoc-Roussillon qui permettrait de montrer au public de nouvelles émergences artistiques au lieu de nous montrer les petits copains de ces messieurs ? Pourquoi ceux qui organisent une exclusion massive d'artistes en France sans aucune équivalence ou ressemblance dans aucun autre pays industriel alors que la France est dotée du plus grand nombre d'institution culturelle et artistique dans le monde ne sont-ils pas traduits en justice pour leur programmation systématique d'une casse sociale et artistique qui dure depuis 25 ans ? Qu'est-ce qui se passe dans ce pays pour qu'il n'est jamais eu d'enquête ouverte sur ces institutions et leurs comportements condamnables ? Pourquoi autant de protection ? Ces technocrates culturels sont-ils au-dessus des lois de la république ? Et qui sont ces élus qui protègent leurs pratiques et le cachent systématiquement à la population ? Comment se fait-il qu'une pétition signée lors des élections présidentielles en 2007 par plus d'un millier d'artistes vivant en France dont un grand nombre de notoriété internationale est-elle restée lettre morte alors qu'elle dénonçait les sales méthodes institutionnelles et celles de leur dirigeants et qui souhaitait un changement radical dans la gestion de la création contemporaine dans les arts plastiques ou les arts visuels ? Que se passe-t-il ? Où est la démocratie ? Où est la justice ? Où est l'équité ? Ils font tout pour pousser les gens à la violence en leur fermant toute forme d'espoir et en espérant comme en 68 que des lendemains de révolte pourront justifier une reprise en main avec une politique autoritaire voir l'établissement d'un gouvernement totalitaire en France complice des grand trusts, multinationales, grands groupes industriels et financiers véreux,  ça sent le retour dans notre pays des chemises noires comme au temps de l'Italie fasciste !


Il est assez rare de pouvoir interpeller par voie de presse en France l'institution par la bouche d'un artiste et surtout l'un des deux plus gros évènements en art contemporain en France avec la Fiac de Paris.... Lien pour lire l'article : http://www.lili-oto.com/article-la-biennale-de-lyon-repond-a-lili-oto-dans-le-mensuel-lyonnais-mag-2-lyon-39051197.html

lien de la BAC OUT : http://biennaleartcontemporain.over-blog.com/






lien du magazine Mag 2 Lyon : http://www.mag2lyon.com/

Repost 0
Published by association artoong studio - dans Art Contemporain Languedoc Roussillon
commenter cet article
30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 17:02

Vous trouverez une très importante exposition d'art contemporain ou d'arts visuels sur internet par l'artiste Lili-oto. La région Languedoc Roussillon a la chance d'héberger sous son soleil certainement l'un des artistes les plus connu dans la blogosphère ou sur internet en France et en Europe. L'artiste gère des communautés de plus d'un ou deux milliers de blogueurs. L'artiste a relancé via le blog art une biennale d'art contemporain Out de Lyon qui avait été un véritable succès en 1993 dont il était l'un des initiateurs à l'époque. Il l'a relancé en version online (en ligne) en septembre 2009 contre la biennale officielle de Lyon qui est à ses yeux que l'expression culturelle de la bureaucratie culturelle française. Ces blogs sont visités par de nombreux blogueurs dans le monde avec des blogs en version anglaise en hausse de plus de 250% de visiteurs depuis le jour du vernissage de la biennale officielle de Lyon le 16 septembre 2009. Des visiteurs du monde entier et plus particulièrement des Etats Unis, Canada et toute l'Europe... Vous trouverez les liens sur cette page...

ARTISTES
CONTRE
LA
BIENNALE
DE
LYON
2009
-
ARTISTS
AGAINST
THE
LYON

BIENNALE

2009
FRANCE
-

biennale de lyon



lyon art biennial

en français:
http://biennaleartcontemporain.over-blog.com/
en anglais:
http://contemporary.over-blog.com/

Vous pouvez télécharger un texte en format PDF sur la véritable histoire du sigle "art contemporain", les partis pris culturelles et politiques de cet art dit "art contemporain" dans le monde, une analyse sur la biennale de Lyon 2009 et les institutions artistiques et culturelles françaises ainsi que la situation économique, culturelle et politique de l'art contemporain dans le monde. Ce texte d'une trentaine de pages de lili-oto vous informera sur les enjeux et les réalités de la création contemporaine en France et en Europe, et les revendications d'artistes sur une nouvelle gestion des institutions culturelles et artistiques en France. Une nouvelle version plus conséquente sera prochainement mise en ligne. Vous trouverez des points de vue que vous ne lisez pas en France dans les revues d'art pas plus que dans le livres d'historiens d'art ou de critiques d'art même si certains de ces points de vue parfois sont cités dans quelques livres. Ce texte s'intitule: "art contemporain, histoire d'un concept "confus", non à la préfiguration culturelle du post-fascisme globaliste et mondialiste". Ce texte permet de déjouer les mensonges et la propagande qui entourent et encartent la création contemporaine dans les arts plastiques ou les arts visuels, dans les institutions et dans le marché international de l'art contemporain.


biennale-lyon.pdf biennale-lyon.pdf


<<

 

Repost 0
Published by association artoong studio - dans Art Contemporain Languedoc Roussillon
commenter cet article
21 avril 2009 2 21 /04 /avril /2009 11:30
Vous trouverez ci dessous vidéos et photo sur l'installation vidéo de lili-oto au Portail à Roulettes à la soirée art vidéo (en deux parties : art contemporain et danse contemporaine: Virginia Caballero danseuse et Davinia Martinez vidéaste et cinéaste) programmée par Elena Cornellà (formation philologie et philosophie et ancienne athlète internationale) et Hai Nguyen (violoniste et compositeur, musicien du groupe la Varda). Ce lieu a une histoire car il avait été une galerie d’art créé par le père de Hai Nguyen, l’artiste peintre Nam Tran NGUYEN qui a exposé un peu partout dans le monde et qui a fait parti ou a été proche je pense du mouvement artistique de l’abstraction lyrique (Hans Hartung, Francis Picabia, François Stahly, Georges Mathieu, Michel Tapié, Huguette Arthur Bertrand, Jean Bazaine, Roger Bissière, Olivier Debré, Maurice Estève, Jean Fautrier, Pierre Fichet, Oscar Gauthier, Elvire Jan, Serge Poliakoff, Nicolas de Staël, Vieira da Silva, Zao Wou-Ki, etc...). Aujourd’hui cet espace est dédié à la musique, la danse contemporaine, l’art contemporain, l’art vidéo, etc. Je remercie Elena Cornellà et Hai NGUYEN pour leur accueil chaleureux et sympathique, ils sont très attachants. Cet été j’exposerai certainement dans cet espace une exposition plus conséquente. Lili-oto


ci dessous des photos de l'installation vidéo lors de la soirée du samedi 11 avril 2009











installation video lili-oto
titre: "Free Virus"
technique:
video projection (25 minutes)
sculptures végétales (osier + fil d'écosse)
suspensions végétales
mobiles végétales
sculptures en terre
cabanes en bois

ci dessous une petite vidéo amateur de l'installation lors de la soirée du samedi 11 avril 2009









ci dessous la vidéo projeté dans l'installation








CARTE BLANCHE à LILI-OTO.

 

 

L’artiste contemporain, Lili-Oto, s’exprime en poésies, peintures, scénarios, vidéos, sculptures… retrace une poétique conçue à travers les mots d’Henri Meschonnic, c'est-à-dire comme une véritable pensée critique de notre contemporanéité. Parce que  les partis politiques, dans leur globalité ne représentent plus nos idées, nos concepts de vie, et la dureté de notre quotidien, Lili-oto recrée, agence et transcende les formes, déconstruit les systèmes de représentation trop souvent ancrés dans des dogmes institutionnels. Lilioto est un artiste engagé qui pose les strates d'une nouvelle pensée esthétique et les prémisses d'une ossature critique pour une post-émergence  /  Elena Cornellà

 

-

 

exposició art contemporani:
L’artiste contemporani, Lili-Oto s’expressa en poesies, pintures, guions, videos, escultures…traça una poètica concebuda a través de les paraules d’Henri Meschonnic, és a dir com un verdader pensament crític del nostra present. Perqué els partits polítics, en la seva globalitat, ja no representen les nostras idees, els nostras conceptes de vida, i la duresa del nostra diari, Lili-Oto recrea, arregla i transcendeix les formes, desmonta els sitemes de presentació massa sovint afermats en dogmes institutcionals. Lili-oto és un artista compromès que posa els estrats d’un nou pensament estetic i  les premisses d’una ossade crítica per una post-emergencia.
Elena Cornellà

 


 

 

 

info: 06 32 49 61 92
Elena Cornellà.


Le portail à roulettes
50 av. du Général de Gaulles
66600 Salses le Château
lien à copier dans votre navigateur : www.myspace.com/leportailaroulettes


<<

Repost 0
Published by association artoong studio - dans Art Contemporain Languedoc Roussillon
commenter cet article
21 avril 2009 2 21 /04 /avril /2009 09:41
Bonjour,

Le Portail à roulettes est une récente association culturelle ayant une très bel espace situé à Salses le Château.
Notre objectif est de vous proposer des créations contemporaines, de créer les rencontres artistiques et d'exploser les formes de représentations.  
 
Le Portail à Roulettes est un lieu alternatif tant pour les spectateurs comme pour les créateurs.
Par ce lieu nous souhaitons diffuser les artistes que nous présentons, fusionner les réseaux culturels, provoquer l'échange, le partage culturel et les publics.  
 
 
Le Portail à Roulettes vous invite le 11 avril 2009 à 21h

art vidéo : danse contemporaine et art contemporain


 
 - aSolas & l' installations Video








entrer dans le mouvement,

des corps vivants

visuels

virtuels ou réels?"

Asolas est un spectacle de danse, de vidéo et de musique dans lequel Virginia Caballero et Davinia Martinez nous parlent des métropoles, du genre de société qui habite leurs esprits, de la solitude qui émerge au milieu de la multitude et des sentiments…. Avec un langage multiple l’interaction de la danseuse et de la vidéo en temps réel est constante, aggravante et  mouvante…

Virginia Caballero, née à Valladolid (Espagne) danse partout en Espagne, en France et en Écosse.

Davinia Martinez est née au même endroit, fait des courts métrages sensuels au rythme décapant. Ses sessions Vj commencent à se répandre dans les festivals et dans les salles espagnoles.

Toutes deux résident à Barcelone.

MALANDANZA : lien : www.myspace.com/malandanzaproducciones

DAMAKO : lien :   www.myspace.com/damako

 


 

 - ART video de Lili-oto





 

titre: "free virus"

installation suspensions végétales en osier, sculptures végétales en osier,

cabanes en bois et projection vidéo

 



CARTE BLANCHE à LILI-OTO.

 

 

L’artiste contemporain, Lili-Oto, s’exprime en poésies, peintures, scénarios, vidéos, sculptures… retrace une poétique conçue à travers les mots d’Henri Meschonnic, c'est-à-dire comme une véritable pensée critique de notre contemporanéité. Parce que  les partis politiques, dans leur globalité ne représentent plus nos idées, nos concepts de vie, et la dureté de notre quotidien, Lili-oto recrée, agence et transcende les formes, déconstruit les systèmes de représentation trop souvent ancrés dans des dogmes institutionnels. Lilioto est un artiste engagé qui pose les strates d'une nouvelle pensée esthétique et les prémisses d'une ossature critique pour une post-émergence  /  Elena Cornellà

 

-

 

exposició art contemporani:
L’artiste contemporani, Lili-Oto s’expressa en poesies, pintures, guions, videos, escultures…traça una poètica concebuda a través de les paraules d’Henri Meschonnic, és a dir com un verdader pensament crític del nostra present. Perqué els partits polítics, en la seva globalitat, ja no representen les nostras idees, els nostras conceptes de vida, i la duresa del nostra diari, Lili-Oto recrea, arregla i transcendeix les formes, desmonta els sitemes de presentació massa sovint afermats en dogmes institutcionals. Lili-oto és un artista compromès que posa els estrats d’un nou pensament estetic i  les premisses d’una ossade crítica per una post-emergencia.
Elena Cornellà

 


 

 

 

info: 06 32 49 61 92
Elena Cornellà.


Le portail à roulettes
50 av. du Général de Gaulles
66600 Salses le Château
lien à copier dans votre navigateur : www.myspace.com/leportailaroulettes








<<



Repost 0
Published by association artoong studio - dans Art Contemporain Languedoc Roussillon
commenter cet article
15 janvier 2009 4 15 /01 /janvier /2009 16:01


video 3D de lili-oto et Rogers, la femme aux roses, produit par Artoong Studio

pour une post-émergence
mouvement artistique de la Nouvelle Relativité
vidéo art contemporain


<<
Repost 0
Published by association artoong studio - dans Art Contemporain Languedoc Roussillon
commenter cet article
18 octobre 2008 6 18 /10 /octobre /2008 14:37

Depuis le lundi 6 octobre et jusqu'au dimanche 19 octobre 2008. Lili-oto expose ses photos "Utopies et réalités" à l'office du tourisme Aude en Pyrénée.



Lili-oto y présente une série d'utopie architecturales et et urbanistiques de la cité des trois quilles nécessitant des dispositifs gigantesques pour des mégaprojets, certains dignes de nos grandes métropoles françaises. Un nouveau paysage urbain pour Quillan ? Un ville rêvée dans l’imaginaire d’un artiste habitué, familiarisé et façonné par les mégalopoles. Des utopies qui conjuguent l’absurde, la liberté, l’illusion et une certaine insouciance que l’artiste revendique. "Cette exposition s’oppose au discours rationnel et aux méthodes actuelles de markéting qui nous encerclent et aboutissent souvent à une véritable chute des illusions comme la crise que nous subissons" explique Lili-oto. Ce montage photo exprime une rupture radicale entre notre univers de la raison et de la logique opposé à cette quête permanente de l’improbable chez les artistes. Ils inventent ou créent leur propre système de représentation qui marque des écarts avec la normalité dans nos vies. L’artiste nous propose: un « lac aux cigognes » bordant l’espace Cathare, l’église enfouie sous la place de la République imaginant la visite des catacombes de Quillan en passant par son clocher, un musée ultra contemporain dans l’enceinte du château dominant la ville, "un clin d’œil au Guggenheim de Bilbao" présice Lili-oto, ou bien encore une sculpture volant au dessus du Pont Vieux… Artiste plasticien mais aussi chef décorateur dans le cinéma ou la Tv, l’artiste se nargue du réel en rappelant que malgré l’absurdité de toutes ces utopies, si les budgets nécessaires à ce genre d’ouvrages n’étaient pas un frein, elles sont vraisemblables et réalisables. En réalité la pensée rationnelle et le prix à payer pour cette crise économique sont plus coûteux que des utopies architecturales mêmes les plus folles qui ont habitées l’histoire de nos civilisations.
Ne pas confondre virtuel et rêve, avec une mise en garde de l’artiste : «  la limite de toute utopie partagée et partisane est le dogme ». A voir absolument!

lire :
Et si Lili-oto remodelait le doux visage quillanais ?

<<
Repost 0
Published by association artoong studio - dans Art Contemporain Languedoc Roussillon
commenter cet article
18 octobre 2008 6 18 /10 /octobre /2008 14:29

L’exposition Utopies et réalités de Lili-Oto



A la maison du Tourisme de Quillan, du 6 octobre au 19 octobre 2008, Lili-Oto présente son travail, une série d’utopies architecturales et urbanistiques de la ville de Quillan nécessitant des dispositifs gigantesques pour des mégaprojets, certains dignes de nos grandes métropoles françaises. Un nouveau paysage urbain pour Quillan ? Un Quillan rêvé dans l’imaginaire d’un artiste habitué, familiarisé et façonné par les mégalopoles. Des utopies qui conjuguent l’absurde, la liberté, l’illusion et une certaine insouciance que Lili-Oto revendique. Ces montages photos expriment une rupture radicale entre notre univers de la raison et de la logique opposé à cette quête permanente de l’improbable chez les artistes. L’artiste nous propose: un « lac aux cigognes » bordant l’espace Cathare, d’enfouir l’église sous la place de la République imaginant la visite des catacombes de Quillan en passant par son clocher, un musée ultra-contemporain dans l’enceinte du château dominant la ville, une sculpture volant au dessus du vieux pont… originaire de La Clayette en Bourgogne, où il est né en 1956, Lili-Oto vit et Travaille à Quillan depuis un an. Ils collectionnent les expositions des grandes villes de France, telles Paris, Lyon et Bordeaux depuis 1989. Son parcours artistique est passé par l’audiovisuel, au sein duquel il a exercé des activités de chef décorateur, il est romancier, il a été peintre décorateur d’opéra (festival Berlioz à Lyon), il a même inventé une peinture indélébile sur P.V.C semi-rigide. Il crée de nouveaux concepts artistiques depuis longtemps, le dernier c’est [ l’art net et l’art digital*] ; les autres matériaux et medium utilisés : la terre, l’osier, le textile, le fil d’écosse, le bois, le métal, le film P.V.C… J’en passe. Un artiste passionnant et « riche » à retrouver à l’office du tourisme de Quillan. Vous pouvez le rencontrer…
Clo du Petit Journal

Notes: Bien sûr Lili-Oto n’a pas inventé le concept de [ l’art net et l’art digital*] mais utilise une autofiction virtuel en utilisant une multitude de blogs comme medium sur le net ou le web, il a crée la bitridimensionnalité en art contemporain avec des cônes de lumière en 1987-88, l’artjacking en 1991 en revenant des Etats-Unis où il avait découvert le car-jacking, le concept d’Artoong Gallery un concept d’un cirque et d’art contemporain de rue en 1992,  le concept de l’ethnologie de l’insignifiant en 2005, le concept d’art divisé en deux grandes catégories ; les formes latentes et les formes potentielles en 2005, l’art inertiel en 2006, la notion de temps surdéterminé dans l’espace-temps lié à l’art contemporain en 2006, etc.  Lili-Oto pendant de nombreuses années comme beaucoup d’artistes en France a souvent été dépossédé de ses inventions ou de ses créations par de soi-disant « artistes » soutenus par des institutions culturelles françaises et ça a commencé déjà à l’époque où il était étudiant aux beaux Arts, l’ayant dénoncé publiquement en 1983, il a été d’ailleurs viré de l’école des Beaux Arts.




<<

Repost 0
Published by association artoong studio - dans Art Contemporain Languedoc Roussillon
commenter cet article
21 avril 2008 1 21 /04 /avril /2008 22:01

Communiqué de presse

Exposition Art contemporain – arts visuel
 

Exposition d’une installation vidéo de l’artiste plasticien Lili-oto avec Artoong Studio. Une mise en situation spatiale d’une projection vidéo qui recherche une combinaison entre l’espace-temps et la notion de contemporanéité diégétique dans le cadre d’une post-émergence avec son mouvement artistique de la Nouvelle relativité. Un mouvement qui s’inscrit dans une mouvance poétique fictionnelle et virtuelle jouant toujours dans les limites de l’imposture et de la provocation connues par les internautes ou les communautés de blogs ou de blogueurs sur internet. L’artiste investi une charmante demeure, la villa Casalys au milieu des châteaux cathares dans la haute vallée de l’Aude dans les Pyrénées à Quillan entre Carcassonne et Perpignan dans le Languedoc Roussillon.

Vernissage mercredi 30mars 2008 à partir de 18h
Exposition du 01 mai au 10 mai 2008
lili-oto site : http://www.lili-oto.com/
Villa Casalys 49 grande rue Vaysse Barthélémy 11500 Quillan.


Projet d'Artoong Studio dans la haute vallée de l'Aude:

Nous désirons ouvrir un espace d’art contemporain sur Quillan car nous pensons qu’il faut développer une dynamique artistique et culturelle car la commune a une situation géographique favorable, l’absence de lieu équivalent dans la région et la haute vallée de l’Aude et il y a aussi un terreau d’artistes dans l’Aude qui cherchent des espaces de diffusion pour montrer leur création contemporaine. Une expérience qui s’inscrit dans l’évolution des politiques économiques en faveur du tourisme dans la haute vallée. Nous sommes favorables à un effort sur l’éducation artistique et offrir aux scolaires l’accès libre à l’art car c’est un formidable vecteur d’ouverture sur le monde, le refus des écarts et l’isolement du monde rural face à la globalisation et la rencontre des élèves avec des artistes et des oeuvres des arts numériques, de l’art digital ou des arts visuels est un outil indispensable et adapté pour l’épanouissement et le progrès d’une jeunesse qui a déjà dans les campagnes une pratique de la toile ou d’Internet.

La ruralité doit soutenir un socle commun des connaissances et des compétences et doit être le carrefour comme la cité d’une information solidaire qui contribue à l’esprit critique des élèves qui seront mieux armés face aux mutations de plus en plus rapides des bouleversements économiques et culturels dans le monde. La balle est dans le camp des élus, car nous ne pouvons pas financer seul un tel projet et nous avons besoin d’un espace et un minimum d’aide pour mettre en place ce projet.

Presse journal la Dépêche du midi haute vallée de l'Aude Quillan


 
Presse journal l'indépendant Carcassonne Castelnaudary Limoux Quillan
article de Caroline Valenti

<<
Repost 0
Published by association artoong studio - dans Art Contemporain Languedoc Roussillon
commenter cet article
10 mai 2007 4 10 /05 /mai /2007 09:53

 

 

 

affiche exposition Samedi 10 février 2007

artistes plasticiens lili-oto et P.Leblanc

 

 

 

 

 

Photos de l'installation vidéo









     

 


Cette exposition même si elle a été anoncée dans le journal Sud Ouest était confidentielle et ponctuelle (un seul soir)

Dispositif:
Cette exposition nécessite d'un espace minimum de 70 m² avec 3m sous plafond. Il faut un vidéoprojecteur et deux écrans + les petites cabanes tchanquées (sur pilotis) en bois reliées avec du fil de laine. 


la video : "Zone interdire"




 
<<
Repost 0

Narbonne Art Artiste Culture

  • : Artoong Studio - Exposition artiste art contemporain a Narbonne Languedoc Roussillon. Carcassonne Perpignan Montpellier Toulouse
  • Artoong Studio - Exposition artiste art contemporain a Narbonne Languedoc Roussillon. Carcassonne Perpignan Montpellier Toulouse
  • : Art à Narbonne et artiste a narbonne. exposition à Narbonne Languedoc Roussillon. Artoong studio association artistique à Narbonne pour l art contemporain, les arts visuels, art actuel, arts singuliers. Installé dans l'Aude narbonne au carrefour de Carcassonne et de Perpignan dans le Languedoc Roussillon, Montpellier. Un espace d'art pour exposer des artistes contemporains, artiste peintre, sculpteur, artiste plasticien, artiste videaste, artiste numérique, organise des expositions d œuvres d art
  • Contact

artiste art narbonne

Artoong Studio est un espace réflexif de création contemporaine et de diffusion d'art contemporain en France. Pendant deux ans et demi Artoong Studio disposait d'un espace de monstration de 75 m² à Bordeaux en Gironde et en Aquitaine. Aujourd'hui nous recherchons un nouvel espace à Narbonne 11100 en Languedoc Roussillon car les charges locatives à Bordeaux étaient beaucoup trop élevées pour une association non subventionnée dans une ville défavorable aux initiatives artistiques singulières, mais nous gardons un pied en Aquitaine. Artoong Studio c'est aussi l'organisation d'évènements ponctuels ou d'expositions temporaires et itinérantes hors les murs dans l'habitat, des espaces publics ou des lieux insolites. Artoong Studio propose l'exposition d'oeuvres d'art contemporain ou d'arts visuels de l'installation à la vidéo, installations sonores, virtual art, art web tv, 3D, peinture, sculpture, art numérique, art digital, net art ou web art, fiction et réalité virtuelle, art des interfaces, art en ligne, arts scientifiques, artjacking, art politique.

Artoong Studio a produit plusieurs oeuvres : vidéo art contemporain ou art vidéo

Artoong Studio avec lili-oto véhicule selon le principe de media dispersion une dissémination de segments linéaires sur le net d'informations et contre informations.


Quelques photos sur Artoong Studio à Bordeaux, cet espace était une borne informative sur les capacités de resistance individuelle du mouvement artistique fondé sur l'artjacking contre l'instrumentalisation culturelle. Cette borne a été une source d'information pour un certain nombre d'artistes bordelais qui en ont assimilé son fonctionnement.  

artoong-studio-1.jpgartoong-studio-4.jpgartoong-studio-2.jpgartoong-studio3.jpg 

Artoong Studio 19 rue Jacquard 11100 Narbonne tel : 0.6.3.3.9.5.5.1.4.2

art languedoc Roussillon

artoong studioon Google+